Bendelirious

Le célèbre « department store » américain HENRI BENDEL, créé en 1895 sur l’une des plus prestigieuses avenue de New York, la 5th Avenue, a choisi le libertinage et les talents du parfumeur ETAT LIBRE D’ORANGE pour créer son premier parfum en édition limitée : BENDELIRIOUS.
bendelirious-etat-libre-d-orange_IchetKar

Manhattan, 7 heures du matin. L’homme qui s’engouffre dans le taxi est d’abord happé par l’élégance du sillage. Un iris racé, absolu, mêlé à des notes de violette et de baies roses. La femme qui occupait cette voiture avant lui a-t-elle laissé par hasard, là, sur la banquette en cuir, cette pochette en python, souple, écailleuse, aristocratique ? À l’intérieur, rien. Ni nom, ni adresse. À peine un poudrier, un gloss couleur chair… et un flacon de parfum. ADN olfactif.
L’effet pamplemousse, solaire, le mord droit au coeur. Cette femme ne marche pas, elle danse. Lui, déjà, laisse son esprit vagabonder à sa poursuite, il arpente avec elle la Ve avenue, suit le rythme de ses stilettos. D’elle, il imagine des détails : sa chevelure qui ondule, son sourire cerise, ses mélanges de couleurs : ici, l’audace d’un motif à pois, là, l’élégance fantaisiste d’un noeud, là encore, la sophistication légère d’une maille.
Peut-être travaille-t-elle dans une galerie ? Une maison d’édition ? Il aimerait la connaître au matin, quand elle arrive au bureau, un journal froissé dépassant de son sac, ses nuits trop courtes cachées derrière ses lunettes griffées, remuant distraitement son café de la main.
Que fait-elle de ses soirées ? Les notes sulfurées de l’accord champagne guident son intuition. Ce n’est pas n’importe quel champagne. Un brut millésimé, mêlé à un arôme Lollipop. Cette femme aime les cocktails effervescents, pétillants, sucrés, fruités,… juste comme elle. Il imagine ses dîners downtown. Ses clubs préférés aux premières heures de la nuit. Les poignées de billets laissés par ses conquêtes au doorman conciliant.
C’est une femme qui vit. Elle sait éclater de rire entre deux coupes à bulles, et cacher sa jolie bouche dans le col d’une fourrure ; danser sur les banquettes des clubs et se recroqueviller à l’aube sur celles des taxis ; oublier qui elle est dans les bras d’un homme et se rappeler à lui sans complexe le lendemain matin.
Bendelirious, précise le flacon, en hommage à cette jolie féminité. En hommage à cette saveur en nous qui donne envie aux hommes de répondre, quand un taxi leur demande «Where to ? » : « To Her ».

Morgane Miel.

COMPOSITION
Notes de Tête
Pamplemousse Essence, Accord Champagne, Accord Sucette à la Cerise
Notes de Coeur
Feuilles de Violette Absolu, Iris Absolu, Iris Beurre
Notes de Fond
Accord cuir, Vétiver Essence, Muscs, Fève Tonka Absolu

 

Le parfumeur subversif et sans tabou en confie l'image de ce nouveau jus à Ich&Kar.
Pour cette occasion, les graphistes revisitent le design original d’Etat libre d’Orange, en le gansant du ruban de la célèbre enseigne HENRI BENDEL accompagnée d’une illustration-hommage au mythe de la « New-York débutante ».
juillet 2008

Tilda Swinton, Like This

mars 2010

Tilda Swinton a rêvé d’un parfum. Un parfum chaud, attisé par le gingembre. Elle a dit « je veux un parfum cozy ». Ce parfum est son offrande, très inspirée par un poème de Rumi, Like This.   JALÃL AD-DIN MUHAMMAD BALKHI From ‘The Essential Rumi’, Translations by Coleman Barks with John Moyne   portrait : ©Marjolijn…

Le parfum est mort vive le parfum !

septembre 2006

Étienne de Swardt, éditeur de parfums, donne carte blanche à Ich&Kar pour illustrer les parfums de sa toute nouvelle parfumerie ETAT LIBRE D’ORANGE.   Ich&Kar imagine de petites images interdites qu’on se passerait sous le manteau en rougissant. De façon «décadente chic» sur fond de motifs colorés ils jouent avec les symboliques sexuelles pour rappeler que le parfum est, plus qu’un produit, un attribut de parade, un…

Secteur :

Metiers : ,

Claudius, un soin haute couture

juillet 2016

Ich&Kar signe l’identité d’un nouveau soin haute couture. Claudius, un soin naturel comme on les aime ! Peu le savent mais la majorité des crèmes sont toxiques ! Sophie Guillou, cosmétologue et maquilleuse le sait et rêve d’un soin réparateur universel et non toxique. Accompagnée des meilleurs spécialistes, elle part à la conquête de la formule…

Glossaire d’alchimiste pour Claudius

juillet 2016

« Maintenant nous allons travailler à rendre pure et parfaite la matière imparfaite » Ich&Kar dessine avec fantaisie les composants naturels du merveilleux onguent. Entre imagerie scientifique et rêverie ésotérique, du collagène marin à la centella asiatica, les principes actifs de Claudius N*1 prennent forme comme autant d’allégories graphiques.     Claudius n°1, un soin haute couture inédit et authentique…

Royal : Ich&Kar pour Christofle

janvier 2014

Stéphane Parmentier, directeur artistique de l’orfèvre Christofle, commande à Ich&Kar une série de lettres à graver pour orner les timbales naissance. L’idée est de renouveler le genre de la lettrine gravée, de réinventer la timbale naissance…  Ich&Kar relève le défi avec deux collections qui chacune à sa manière fête l’être chéri.   Comme un clin d’œil…

Here comes the sun… avec Christofle

décembre 2013

C’est à Stéphane Parmentier que l’on doit cette toute nouvelle collaboration Ich&Kar - Christofle. Le directeur artistique de l’orfèvre commande aux graphistes-designers Ich&Kar une série de lettres à graver pour orner les timbales naissance. L’idée est de renouveler le genre de la lettrine gravée, en réinventant la timbale naissance… Lettrines Soleil L’engouement autour des créations est tel que…

Un carnet d’exception pour Rémy Cointreau

octobre 2012

Ich&Kar dessine un carnet sur mesure pour Rémy Cointreau. Petite série à façon … So chic !!!!  

une nouvelle vision du point mousse

novembre 2010

Le moine tricote, marque de prêt-à-porter singulière, est à la frontière entre la mode, le design et l’architecture. Alice Lemoine tricote des mailles scupturales, entièrement faites à la main et réalisées en quantité limitée. Elle construit le vêtement à l’intuition, un work in progress qui cherche le point d’équilibre. Ich&Kar fait un travail de naming pour l’identité de…

État Libre d’Orange assume sa révolution

octobre 2007

Etienne de Swardt confie à Ich&Kar l’identité visuelle d’ÉTAT LIBRE D’ORANGE. Désormais, en plus d’illustrer les parfums, les graphistes conçoivent l’étiquette qui vient les habiller… Pour coller à l’esprit affranchi et libertin du parfumeur, ils reprennent la cocarde dessinée pour l’une des cartes postales et en font l’emblème de la marque. Un motif frondeur et…

ICONOfly, journal d’une montre

décembre 2006

Après le sac de voyage, c’est au tour des garde-temps d’être décryptés. Ce second numéro d’ICONOfly va mettre l’accent sur les montres mythiques, celles qui ont marqué l’histoire de l’horlogerie. L’occasion pour les graphistes de produire des mises en page où ils mènent des expérimentations graphiques, en mélangeant photographies et dessin, ou en illustrant Hora, le…

ICONOfly, journal d’un sac

juin 2006

ICONOfly, première revue d’art et d’histoire autour d’un accessoire, au concept unique, collector et iconographique. ICONOfly renoue avec la commande artistique en invitant des artistes pointus et mondialement reconnus à livrer une oeuvre inédite directement inspirée par «l’objet star». Un véritable écrin de 52 pages conçu par Olivia Bransbourg et dessiné par Ich&Kar ! Pour…

Ultra Ich&Kar pour Chanel Ultra

juin 2006

Ultra,  la nouvelle collection joaillerie de Chanel, se dévoile dans un dossier dossier de presse conçu et réalisé par Ich&Kar. Mademoiselle Chanel a fait du noir et blanc sa signature. À ses yeux ils constituaient l’accord parfait. C’est en s’inspirant de ce contraste absolu que la nouvelle collection ULTRA est née. Quoi de plus naturel que de…

Le chic parisien pour les bagages nippons Tabi

janvier 2006

Le styliste et directeur artistique Yoichi Nagasawa confie aux graphistes la conception et la réalisation de la campagne de publicité de Tabi, spécialisé dans la bagagerie pour femme ! Les graphistes conçoivent pour l’occasion une campagne en forme d’hommage à la femme parisienne, célébrée à travers le monde, et notamment en Asie, pour son élégance et…

rdbs
identité franco-nippone

février 2005

point rouge et rayure bleu pour reddot&bluestripes  Agence de conseil en communication et production Franco/Japonaise basée à Paris, reddots&bluestripes est spécialisée la mode, la beauté, le design et l’art de vivre… Pour son identité visuelle, l’agence fait appel aux services d’Ich&Kar. Les graphistes conçoivent un système basé sur la double nationalité des fondateurs de l’agence,…

Tabi,
bagage nippon pour femme

juillet 2004

Le styliste et directeur artistique nippon Yoichi Nagasawa invite Ich&Kar à dessiner l’identité de Tabi, nouvelle marque du groupe ACE. Tabi est une ligne de bagages dédiée exclusivement aux femmes ! Les graphistes conçoivent une identité ultra féminine, tout en rondeur et dont la forme dynamique évoque le voyage…     Yoichi Nagasawa a apporté un…

Ich&Kar illustre les couleurs Chanel

juin 2002

Adepte de la simplicité et du dépouillement Mademoiselle Chanel aimait aussi les pierres de couleur, celles des trésors de Venise ou des joyaux de la cour de Byzance …   Les nouvelles créations allient la simplicité des formes à l’éclat chatoyant des pierres. Comme une ôde à la couleur de ses pierres, Ich&Kar dessine un dossier de presse minimaliste…

Un lifting pour Givenchy

octobre 2000

Ich&Kar redessine le monogramme Givenchy Les blancs et les noirs s’harmonisent,  le signe trouve équilibre et légèreté  

et moi je cherche…

juillet 2000

Dossier de presse pour l’ouverture de la boutique accessoire Givenchy. Ich&Kar répond à Boris Vian. Non non non, pas de frigidaire, de joli scooters mais plutôt un sac Givenchy, une besace Givenchy…

Recto verso YSL

octobre 1999

Aux couleurs d’une pharmacopée cyber, l’été 2000 déferle dans un ouragan de lumière : éclairs de rose bougainvillée, nuées de turquoise, souffles de mousseline acanthe. Tout bouge, tout vibre sous un soleil d’orage. Think big, pour vivre vite, tout de suite, et savourer les extrêmes, une fleur de cuir noir à la boutonnière. Sans chacha…

YSL en puzzle pour ses bas et collant

septembre 1999

Quand Alber Elbaz propose à Helena Ichbiah de dessiner le packaging des collanst Yves Saint Laurent, la graphiste entrevoit tout de suite un problème de taille: Comment intégrer les 16 lettres du nom du Yves Saint Laurent sur le packaging, quand Dior n’en a que 4 ?   Puis réflexion faite… …Acheter un collant Yves Saint Laurent,  c’est acheter une…

Ich&Kar abat ses cartes pour Chanel

août 1999

Cartes de rêve… Certaines femmes rêvent de porter un sac Chanel. Les plus sophistiquées adoreraient sortir de leur sac un jeu de carte Chanel avec un petit sourire voluptueux, telle une enchanteresse qui piquerait la curiosité de ses hôtes. Ich&Kar réalise ce fantasme en créant le dossier de presse de la nouvelle collection de joaillerie…

I think I can fly …
Ich&Kar dessine des ailes
à Marithée + Francois Girbaud

mai 1999

C’est To Van Tran, directeur de creation de l’agence Air, qui fait appel aux graphistes pour concevoir, dessiner et réaliser les ailes aux égéries de la campagne « I think I can fly »

Double Agent – Alber Elbaz chez Guy Laroche

mars 1998

« La femme d’aujourd’hui est mieux qu’un agent double, c’est un agent triple aux métamorphoses permanentes. Au travail, mère de famille et séductrice en un tour d’horloge. » Pour Alber Elbaz, qui signe sa troisième collection chez Guy Laroche, le James Bond idéal est une femme. La collection consacre ces métamorphoses dans un scénario où chaque…

Happy New Year
Guy Laroche

décembre 1997

Poster taille humaine Pour célébrer la nouvelle année, notre égérie médicale se pare d’une robe sapin, clin d’oeil à la nouvelle collection Guy Laroche !

Invitation Human body
Guy Laroche

octobre 1997

Image lenticulaire C’est Damien Peyret qui présente Alber Elbaz à Helena Ichbiah. Damien est alors directeur artistique à Nouvel Eldorado, l’agence de publicité de Guy Laroche, et il travaille avec Alber sur une campagne avec la photographe Katarina Jebb. Pour son prochain défilé, Alber rêve d’une invitation en lenticulaire. Quand il demande conseil à Damien, celui-ci répond : Helena…