Le parfum est mort vive le parfum !

Étienne de Swardt, éditeur de parfums, donne carte blanche à Ich&Kar pour illustrer les parfums de sa toute nouvelle parfumerie ETAT LIBRE D’ORANGE.

etat-libre-dorange-poster_IchetKar2

 

Ich&Kar imagine de petites images interdites qu’on se passerait sous le manteau en rougissant.

De façon «décadente chic» sur fond de motifs colorés ils jouent avec les symboliques sexuelles pour rappeler que le parfum est, plus qu’un produit, un attribut de parade, un jeu d’hormones et un instrument de séduction sexuelle…

Illustration le parfum est mort vive le parfum, État Libre d'Orange, IchetKar

La Marque se lance avec les six premiers parfums.

D’ANTOINE MAISONDIEU 

Le parfum Jasmin et Cigarette, État Libre d'Orange, illustration ichetkar

Jasmin et Cigarette

C’est l’époque des studios Harcourt. Greta Garbo et Marlène Dietrich magnétisent les hommes sur fond de noir et blanc, cigarette à la main et volutes hollywoodiennes au fond des yeux. «Jasmin et Cigarette», c’est aussi l’odeur d’une peau de femme, légèrement jasminée, qui expose sa fraîcheur à l’opaque séduction de la nuit. Ambiances enfumées. C’est le souvenir d’un désir, d’une trace indélébile laissée par elle au petit jour sur un vêtement et dans la mémoire de l’homme qui l’a aimée. C’est l’élégance à la Gainsbourg, la femme des années 80, fumeuse de gitanes, qui revendique son érotisme comme d’autres enfilent un jean, avec un naturel confondant. La transparence dans la sophistication, une suggestion de jasmin mêlée à l’odeur, jusqu’ici délaissée en parfumerie, de la cigarette. On est dans le clair-obscur, l’interdit, l’addiction. De la femme nicotine à la femme héroïne, cherchez l’icône. Elle habite le souvenir d’un manque.

Morgane Miel.

COMPOSITION
Absolu Jasmin, tabac, foin, abricot, fève tonka,
curcuma, cèdre, ambre, musc…

 

Le parfum Vraie Blonde, État Libre d'Orange, illustration IchetKar

Vraie Blonde 

Elle a tous les atouts de la séduction platine. Les rondeurs du décolleté, les hanches galbées et une démarche de chatte sensuelle. Pulpeuse à souhait sous les paillettes du lamé, elle incarne le rêve américain en technicolor ! Les accords d’ambre gris, de fourrure et de poivre blanc évoquent l’excès de luxe, le clinquant des casinos, les femmes en fourreau, et Marilyn nue sous son vison blanc. Est-ce une «Vraie Blonde»? Pour le savoir il faudra attendre le dénuement, le lit défait sur une touche d’aldéhydes, hommage au parfum que la star portait la nuit. Pour l’instant, on brûle sous ses baisers, dont le pétillement – sublimé par la note de champagne rosé – désaltère sans jamais rassasier. Et on n’a qu’une envie: croquer toute crue cette jolie dragée. Un vrai rêve de brune.

Morgane Miel.

COMPOSITION
Aldéhydes, Fine de Champagne, rose, pêche de vigne,
poivre blanc, myrrhe, patchouli, daim…

 

Le parfum Encens et Bubblegum, État Libre d'Orange, illustration IchetKar

Encens & Bubblegum

Pour toutes les madonnas. Alliance de deux odeurs antagonistes, le sacré de l’encens et l’espièglerie du bubble gum, «Encens et Bubble Gum» est un parfum bonbon qui flirte avec le mystique. Un catéchisme ludique. Provocant comme la star qui fait claquer son chewing-gum à la face de l’Eglise, joue avec les crucifix, mais se prosterne au pied des autels. Quand la transgression se teinte de culpabilité érotique, la sensualité mutine de Lolita prend le dessus. Les hommes se consument mais elle s’en moque. C’est son côté souris rose, qui joue au chat avec les garçons. S’ils l’attrapent, elle n’en fera qu’une bouchée, puis passera à autre chose.

Morgane Miel.

 

COMPOSITION
Pêche, framboise, vanille, muguet, fleur d’oranger,
musc, essence et résinoïde d’encens

 

D’ANTOINE LIE

Le parfum Secretions Magnifiques, État Libre d'Orange, illustration IchetKar

Sécrétions Magnifiques

S comme sang, sueur, sperme, salive. Véritable coït olfactif, «Sécrétions Magnifiques» nous emporte au faîte de la jouissance, ce moment chaque fois inédit où le désir triomphe dela raison. La tension masculine, toute en notes aigües, libère sa décharge d’adrénaline dans une cascade d’aldéhydes. L’effet fraîcheur est saisissant. Puis le parfum révèle son côté métallique, précis, acéré comme un désir inassouvi. On est sur le fil du rasoir… Les peaux en sueur ont la saveur du musc et du santal. L’effet marin, légèrement salé, excite les papilles et met l’eau à la bouche. Les langues et les sexes se trouvent, le plaisir explose, et tout bascule. Mécanique des fluides, confusion des genres. Ce parfum subversif, dérangeant, provoque l’adhésion ou le rejet total. Les joutes amoureuses se satisfont rarement des demi-mesures… Entre Don Juan et la femme offerte, c’est le dépôt des armes, mais qui s’incline devant qui ?

Morgane Miel.

COMPOSITION
Accord iodé (fucus, azurone), accord adrénaline, accord sang,
accord lait, iris, coco, santal, opoponax…

 

Le parfum Je suis un homme, État Libre d'Orange, illustration IchetKar

Je suis un homme

Napoléon s’en arrosait avant le combat : «Je suis un Homme» reprend les accords de Cologne chers à l’Empereur. Citrus et bergamote en tête, on se prépare à mener l’assaut dans une ambiance de corps de garde, mi-maquis corse, sur une note de myrte, mi-retraite de Russie. Bois de bouleau et cognac rappellent le cuir des selles, des bottes et des ceinturons. La charge sera rapide, impériale… à la hussarde ! Energisant, testostéroné, «Je suis un Homme» convient aux hommes qui s’affirment… et aux femmes qui assument leur part masculine, et mènent l’offensive sans avoir peur d’inverser les rôles.

Morgane Miel.

COMPOSITION
Bergamote, orange bigarade, citron, myrte, cannelle,
girofle, accord cognac, cuir, patchouli, notes animales…

 

DE NATHALIE FEISTHAUER

Le parfum Putain des Palaces, État libre d'Orange, illustration ichetkar

Putain des Palaces

C’est le fantasme absolu. En tête, la note poudrée d’une femme qui se pare des attraits de la séduction – trace feutrée d’un rouge à lèvres, crissement d’une dentelle. Rituel intime de la femme fatale qui a percé depuis longtemps le blindage fragile des hommes. Sa sophistication intrigue, à l’image de son commerce invisible. Sous une touche d’amande amère, comme un secret dévoilé, l’esquisse d’un cuir souple, fluide et malléable, annonce ce qui suit : le boudoir, les mains qui s’agrippent à la moleskine, et la présence sourde, animale du plaisir à même le canapé. Quelle femme n’a pas une «Putain des Palaces» qui sommeille – ou pas – en elle ? Celle qui rêve de convoquer ses désirs au bar d’un grand hôtel, d’introduire ses fantasmes dans la clandestinité d’un ascenseur et d’emballer son plaisir dans des draps de soie.

Morgane Miel.

COMPOSITION
Absolu Rose, violette, cuir, muguet, mandarine,
gingembre, poudre de riz, ambre, notes animales…

 

 

Quelques année plus tard,
Le parfum est toujours vivant…

Le parfum fat electrician d'etat libre d'orange, illustration et design IchetKar

Fat Electrician

Le parfumeur Antoine Maisondieu célèbre cette beauté non reconvertie, dans un splendide vétiver. Une ode à un érotisme vintage, pendant qu’Ich&Kar sublime la raie du plombier.

Sa beauté aurait pu être un capital. Un Macadam Cowboy perdu sur l’asphalte des villes. Jouvence pour femmes fardées, substance pour fêtes tardives ou promenade de santé pour fortunes de Palm Beach, sa splendeur s’est consumée au service des autres.
Devenu FAT ELELECTRICIAN dans sa maison du New Jersey, il a mis son talent dans sa déchéance.

Morgane Miel.

COMPOSITION
vétiver, accord crème de marrons, feuilles d’olivier, vanille, opoponax, myrrhe…

Parfum Antiheros, État Libre d'orange. Design et illustration IchetKar

Antihéros

Ich&Kar imagine l’ANTIHÉROS en Captain america, mais en costume tweed.

« Prenez-moi comme je suis » semble dire ce faux Monsieur Tout le Monde. L’antihéros ne triche pas avec ce qu’il est, d’où la simplicité apparente de cette création, entièrement tournée autour de la fleur de lavande, hédoniste et solaire par excellence. Avec son air de ne pas y toucher, ce héros du quotidien mène chaque jour ses batailles ordinaires, au travail, au volant, en famille…, sans jamais se prendre au sérieux. Cette modestie fait tout son charme, et il le sait. Il cultive ses imperfections avec humour et l’élégance décalée qui le caractérise. Le cheveu ébouriffé et l’allure de travers, ce superman dégingandé fait craquer les filles, et s’en étonne encore – mais c’est pour ça qu’on l’aime.

Morgane Miel.

COMPOSITION
Lavande, cèdre, muscs…

Le parfum Eloge du traitre, État Libre d'Orange, illustration IchetKar

Eloge du traitre

Ce parfum est un hommage à tous les Judas. Prix de vente : 30 deniers.

Il n’a ni foi ni loi, et alors ? Certaines batailles valent bien quelques coups bas. Il tisse dans l’ombre la toile de sa séduction et ses victimes s’y prennent avec délice. Amis, amants, qu’importe : on ne trahit jamais que ceux qu’on aime. Fidèle à ses désirs uniquement, le traître prend tout le monde par derrière –mais au moins ne se ment-il pas à lui-même. Lucifer au visage d’ange, il a érigé sa cupidité en Bible, et en connaît les lois sur le bout des lèvres. Qui l’embrasse signe sa perte – mais en redemande.

Morgane Miel.

L’histoire regorge de traîtres sublimes, érigés en héros : que seraient Caïn sans Abel, César sans Brutus, Cinna sans Auguste, Samson sans Dalila, Remus sans Romulus ?

COMPOSITION
Pin, laurier, armoise, girofle, géranium,
jasmin, patchouli, cuir, musc…

Le parfum Don't get me wrong baby, État Libre d'Orange, illustration IchetKar

Don’t get me wrong baby, I don’t swallow

Ça commence par une main sur la nuque. Une main d’homme habituée à cueillir les jeunes filles en fleur, à froisser leurs cheveux lisses et à venir à bout des cols trop sages. C’est l’histoire d’une main d’homme la nuit dans une voiture, qui attire vers lui un visage intact, symbolisé par un bouquet de fleurs blanches -muguet, jasmin et fleur d’oranger en tête- et devine déjà l’arôme chocolaté d’une bouche tendre. Et l’histoire d’une femme qui lui tient tête, avant de descendre sur lui son sourire. Tout l’art de l’ « american kiss » se déploie alors sur des accords d’ambre solaire, d’amande, de canne à sucre et de guimauve. D’elle, l’homme connaîtra tout : la chaleur râpeuse de la langue, son va-et-vient excitant… Tout, mais pas plus : on ne passe pas le seuil de cette fille-là ! La mise en bouche se termine en un souffle : « Don’t get me wrong baby, I don’t swallow ».

Morgane Miel.

COMPOSITION
Jasmin, aldéhydes, muguet, fleur d’oranger, accord ambré solaire,
patchouli, cacao, musc et guimauve…

Le parfum Divin' Enfant, État Libre d'Orange, illustration IchetKar

Divin’ Enfant

L’enfant nous séduit et nous agace avec le même acharnement. On craque pour ses airs de Chérubin, mais il sait aussi nous rendre fous. Fausse innocence du démon sous l’ange ! Après un démarrage tout en douceur, fleur d’oranger et guimauve en tête, apparaît l’accord inattendu de café, de cuir et de tabac froid, symbole grinçant de nos nuits blanches. Fidèle à sa réputation de « pervers polymorphe », ce tyran miniature n’aime rien tant que nous soumettre à ses caprices, et parvient toujours à ses fins. Délicieux petit monstre !

Morgane Miel.

COMPOSITION
Fleur d’oranger, accord guimauve, rose, accord Moka,
cuir, ambre, musc, note tabac froid…

Le parfum Delicious Closet Queen, État Libre D'Orange, illustration IchetKar

Delicious Closet Queen

L’élégance est une armure. Pour deviner cet homme-là, il faudrait oublier le tombé impeccable de ses costumes sur mesure, percer la cuirasse de ses cols empesés, et faire tomber son masque de prince moderne. Sophistiqué, il se dissimule et se trahit dans le détail : ici, un revers satiné, là, une main manucurée. Sous son puissant sillage de vétiver, de cuir et de fève tonka se cache une Putain des Palaces tout en dynamone, benjoin et opoponax, comme une trace de lip gloss mal effacée – et révélée ici par l’essence de roses. Sa vraie nature, il la maquille, la travestit, l’emprisonne dans le miroir de son poudrier. Son ambivalence s’exprime dans le mélange des genres -santal et géranium, violette et accords citrus en notes de coeur- qu’il ose sans jamais se dévoiler. Séducteur empêché, il appartient à tous sans se donner à personne, et laisse chacun rêver de le tenir en bouche. Comme lui, nous avons tous en nous cette part de dissimulation. Cet art aigu du secret qui protège nos plus belles passions, et nous laisse seuls dépositaires de notre identité.

Morgane Miel.

COMPOSITION
Absolu feuille de violette, patchouli d’Indonésie, Dynamone, 
absolu rose, framboise irisée, santal, cuir…

Le parfum Vierges et Toreros, État Libre d'Orange, illustration IchetKar

Vierges et Toreros

Le soleil inondait l’arène et, des gradins, la rumeur de la foule s’élevait vers lui comme une offrande. Où était-on ? A Séville ? A Ronde ? A Puerto de Santa Maria ? En tout cas, quelque part en Andalousie là où l’allure et la fierté des hommes en imposent. En ce dimanche de mai, le combat à mener n’avait pas pour épilogue, la mise à mort d’un taureau mais celle aussi rituelle et sensuelle de notes animales, confrontées pour la première fois à l’emprise d’une fleur parmi les plus odorantes de tout le règne végétal : la tubéreuse. Il était dit que là dans l’arène écrasée de chaleur, la belle aux pétales d’un blanc virginal allait jouer de sa sensualité dans le seul but d’adoucir la virilité d’une eau masculine pour la rendre ainsi plus tendre, plus sensible, et plus séduisante aux coeurs des femmes… Bois, musc, et costus en proportion « héroïque », déraisonnable jusqu’à l’excès, allaient enfin mordre la poussière dans cette arène consacrée à la seule gloire des hommes. Dans cette confrontation sexuelle : « moi le féminin, toi le masculin », une de plus irrévérencieuses de la parfumerie masculine, la pure tubéreuse simulait une fausse innocence pour qu’en apparence et en apparence seulement, ces notes réputées machistes semblent remporter seules le combat. Mais au nez, c’était autre chose… lui savait d’instinct désigner le vainqueur. Signé : La Vierge et le Torero.

Morgane Miel.

COMPOSITION
bergamote, poivre, cardamome, muscade, tubéreuse, ylang ylang,
cuir, 
base animalis, costus, patchouli, vétiver.

 

Le parfum Charogne, État Libre d'Orange, illustration IchetKar

Charogne

Ich&Kar interprète le parfum de la charogne avec romantisme.

La peau est douce et fondante et par endroit presque transparente. Lys opalescent. Sans coquetterie ni pudeur la belle se livre de l’intérieur, osant enfin se montrer telle qu’elle est, nu superlatif. La chaire mûre attend qu’on la prenne. C’est le plus bel âge. Confiante, elle a oublié l’urgence, et c’est dans le silence désormais que toute attraction s’opère. Proie docile et consentante.
La bête d’ailleurs n’est pas très loin, elle rôde. En connaisseuse, elle retarde la mise en bouche. Pour elle ce gibier-là se nomme désir ; elle l’apprécie à point. Le parfum monte. On y est presque. Bientôt l’heure où le coeur liquide va se répandre en notes vanillées, le cuir fondre en baume et l’anatomie méconnaissable délivrer ces arômes précieux, solaires, enivrants. Sublime pestilence.
Croyez-en l’animal, cette étreinte a le goût d’éternité. Pourquoi s’en priver.

Morgane Miel.

COMPOSITION
Tête
Bergamote, notes de cuir, baies roses, cardamome, gingembre
Coeur
Accord Lys, Ylang ylang, Jasmin, Osmanthus
Fond
Encens, Styrax, ciste Labdanum, Vanille naturelle, absolu ambrette, notes
musquées animal (castoreum et civette synthétiques que le nez ne préfère pas citer)

 

Le parfum Rien, État Libre d'Orange, illustration IchetKar

Rien

Rien, c’est Tout. Ne vous fiez pas aux apparences… Sous la sagesse du nom, se mêlent sur fond épicé la gourmandise du bourgeon de cassis et les notes fauves du daim blond. Entre pêché mignon et péché capital, les coeurs balancent, mais aucun ne résiste. Résolument envahissant, « Rien » est un parfum de peau, un parfum qui habille le corps et habite la mémoire. Léger comme un mohair, précieux comme un cachemire, il pare les épidermes de sa caresse poudrée. Il a l’élégance méticuleuse et la beauté hypnotique d’un Dorian Gray moderne, version féminin/masculin. Envoûtant, il laisse dans son sillage une empreinte esthétique inoubliable. C’est le charisme absolu, le charme à l’état pur. En fond, l’accord vanillé-opiacé renforce la sensation d’addiction.

Morgane Miel.

Ce « Rien » est un indispensable. Une confession de parfumeur.
COMPOSITION
Encens, rose, cuir, iris, ciste, mousse de chêne, styrax pyrogéné, 
patchouli, ambre, cumin, poivre noir, aldéhydes…

Le parfum Nombril Immense, État Libre d'Orange, illustration Ich&Kar

Nombril Immense

Ici, l’accent est mis sur la qualité exceptionnelle du patchouli utilisé. « Nombril Immense » est une invitation aux voyages intérieurs. Exotique et précieux, ce bois indien subjugue ceux qui le respirent. C’est le retour de Katmandou, voyage initiatique par excellence, la découverte de nouveaux plaisirs et l’ouverture à une autre spiritualité. Le Patchouli, bois sacré utilisé dans les temple hindous, suggère la méditation. On s’extrait de son enveloppe terrestre pour accéder à l’atemporel.

Morgane Miel.

Véritable morceau de Nirvana, « Nombril Immense » a l’odeur de la béatitude.
COMPOSITION
Patchouli, baume du Pérou, vétiver, absolu poivre noir, opoponax,
bergamote, graines de carotte, absolu graines d’ambrette…

 


PARFUMERIE ETAT LIBRE D’ORANGE

69, rue des Archives – 75 003 Paris
etatlibredorange.com
septembre 2006

Tilda Swinton, Like This pour État Libre d’Orange

mars 2010

Tilda Swinton a rêvé d’un parfum… Pas un jus de fillette. Oh non. Une fragrance radicale qui calme le feu sous sa peau laiteuse.   Packaging de luxe Ich&kar s’enflamme sur cette édition limitée, déclinaison de l’identité globale de la marque dessinée en 2007. Un packaging Orange et Or qui assume sa luxure. Un parfum…

Bendelirious

juillet 2008

Le célèbre « department store » américain HENRI BENDEL, créé en 1895 sur l’une des plus prestigieuses avenue de New York, la 5th Avenue, a choisi le libertinage et les talents du parfumeur ETAT LIBRE D’ORANGE pour créer son premier parfum en édition limitée : BENDELIRIOUS. Manhattan, 7 heures du matin. L’homme qui s’engouffre dans…

Secteur :

Metiers :

Réclame vintage pour gâteau d’amour

novembre 2018

Le studio dessine une réclame sur mesure pour le célèbre pâtissier Sébastien Gaudard ! Une affiche toute illustrée qui mêle pointe d’humour et beaucoup d’amour …

Branding patrimonial de l’Orient Express !

novembre 2018

Pourquoi réinventer toujours de nouvelles formes ? Ich&Kar choisit de tirer richesse du passé, et de l’histoire de ce train mythique. Helena Ichbiah, reine des archives, se plonge cette fois, dans celles de la compagnie internationnale des wagons-lits et exhume des formes et des compositions qui serviront de base a la création…

La cosmétique écologique tout en élégance sur le web, Claudius Paris

janvier 2018

Claudius Paris, la slow cosmétique à la conquête du web Il y a deux ans, Ich&Kar prenait part au projet cosmétique Claudius. Aujourd’hui, l’aventure continue avec le site Claudius Paris, que le studio multi-casquettes dessine de A à Z ! Ich&Kar met en avant l’éco-conscience et l’excellence du soin avec un design épuré. Ils pensent une…

Claudius, un soin haute couture

juillet 2016

Ich&Kar signe l’identité d’un nouveau soin Claudius, 100% naturel mais tout autant luxe. Un travail de graphistes-historiens qui dessinent pour l’occasion 8 capitales aux inspirations romaines …

Glossaire d’alchimiste pour Claudius

juillet 2016

« Maintenant nous allons travailler à rendre pure et parfaite la matière imparfaite »   Ich&Kar dessine avec fantaisie les composants naturels du merveilleux onguent. Entre imagerie scientifique et rêverie ésotérique, c’est un travail d’illustration de pointe. Du collagène marin à la centella asiatica, les principes actifs de Claudius N*1 prennent forme comme autant d’allégories graphiques.     Un style…

Royal : Ich&Kar pour Christofle

janvier 2014

Stéphane Parmentier, directeur artistique de l’orfèvre Christofle, commande à Ich&Kar une série de lettres à graver pour orner les timbales naissance. L’idée est de renouveler le genre de la lettrine gravée, de réinventer la timbale naissance…  Ich&Kar relève le défi avec deux collections qui chacune à sa manière fête l’être chéri.   Comme un clin d’œil…

Here comes the sun… avec Christofle

décembre 2013

C’est à Stéphane Parmentier que l’on doit cette toute nouvelle collaboration Ich&Kar - Christofle. Le directeur artistique de l’orfèvre commande aux graphistes-designers Ich&Kar une série de lettres à graver pour orner les timbales naissance. L’idée est de renouveler le genre de la lettrine gravée, en réinventant la timbale naissance… Lettrines Soleil L’engouement autour des créations est tel que…

Un carnet d’exception pour Rémy Cointreau

octobre 2012

Ich&Kar dessine un carnet sur mesure pour Rémy Cointreau. Petite série à façon … So chic !!!!  

une nouvelle vision du point mousse

novembre 2010

Le moine tricote, marque de prêt-à-porter singulière, est à la frontière entre la mode, le design et l’architecture. Alice Lemoine tricote des mailles scupturales, entièrement faites à la main et réalisées en quantité limitée. Elle construit le vêtement à l’intuition, un work in progress qui cherche le point d’équilibre. Ich&Kar fait un travail de naming pour l’identité de…

État Libre d’Orange assume sa révolution

octobre 2007

En 2006, Etienne de Swardt confie à Ich&Kar l’identité visuelle d’ÉTAT LIBRE D’ORANGE.  Helena conçoit l’étiquette qui habille les flacons et qui deviendra la marque mythique de ce parfumeur.    Luxueuse et anticonformiste.  Pour coller à son esprit affranchi et libertin, Ich&Kar reprend la cocarde dessinée a l’origine pour une carte postale. Helena en fait…

ICONOfly, journal d’une montre

décembre 2006

Après le sac de voyage, c’est au tour des garde-temps d’être décryptés. Ce second numéro d’ICONOfly va mettre l’accent sur les montres mythiques, celles qui ont marqué l’histoire de l’horlogerie. L’occasion pour les graphistes de produire des mises en page où ils mènent des expérimentations graphiques, en mélangeant photographies et dessin, ou en illustrant Hora, le…

ICONOfly, journal d’un sac

juin 2006

ICONOfly, première revue d’art et d’histoire autour d’un accessoire, au concept unique, collector et iconographique. ICONOfly renoue avec la commande artistique en invitant des artistes pointus et mondialement reconnus à livrer une oeuvre inédite directement inspirée par «l’objet star». Un véritable écrin de 52 pages conçu par Olivia Bransbourg et dessiné par Ich&Kar ! Pour…

Ultra Ich&Kar pour Chanel Ultra

juin 2006

Ultra, la nouvelle collection joaillerie de Chanel, se dévoile dans un dossier de presse conçu et réalisé par Ich&Kar. Mademoiselle Chanel a fait du noir et blanc sa signature. À ses yeux ils constituaient l’accord parfait. C’est en s’inspirant de ce contraste absolu que la nouvelle collection ULTRA est née. Quoi de plus naturel que de faire…

Le chic parisien pour les bagages nippons Tabi

janvier 2006

Le styliste et directeur artistique Yoichi Nagasawa confie aux graphistes la conception et la réalisation de la campagne de publicité de Tabi, spécialisé dans la bagagerie pour femme ! Les graphistes conçoivent pour l’occasion une campagne en forme d’hommage à la femme parisienne, célébrée à travers le monde, et notamment en Asie, pour son élégance et…

rdbs
identité franco-nippone

février 2005

point rouge et rayure bleu pour reddot&bluestripes  Agence de conseil en communication et production Franco/Japonaise basée à Paris, reddots&bluestripes est spécialisée la mode, la beauté, le design et l’art de vivre… Pour son identité visuelle, l’agence fait appel aux services d’Ich&Kar. Les graphistes conçoivent un système basé sur la double nationalité des fondateurs de l’agence,…

Tabi,
bagage nippon pour femme

juillet 2004

Le styliste et directeur artistique nippon Yoichi Nagasawa invite Ich&Kar à dessiner l’identité de Tabi, nouvelle marque du groupe ACE. Tabi est une ligne de bagages dédiée exclusivement aux femmes ! Les graphistes conçoivent une identité ultra féminine, tout en rondeur et dont la forme dynamique évoque le voyage…     Yoichi Nagasawa a apporté un…

Ich&Kar illustre les couleurs Chanel

juin 2002

Adepte de la simplicité et du dépouillement Mademoiselle Chanel aimait aussi les pierres de couleur, celles des trésors de Venise ou des joyaux de la cour de Byzance …   Les nouvelles créations allient la simplicité des formes à l’éclat chatoyant des pierres. Comme une ôde à la couleur de ses pierres, Ich&Kar dessine un dossier de presse minimaliste…

Ich&Kar redessine le monogramme Givenchy

octobre 2000

Octobre 2000, Givenchy contacte Helena Ichbiah pour redessiner le logo de la marque. Un lifting bienvenu, pour ce monogramme désormais devenu culte. Un travail de graphiste, Les blancs et les noirs s’harmonisent, le signe trouve son équilibre et une vraie légèreté.  Classique intemporel La même année, Helena poursuit sa collaboration avec la marque, avec un dossier de…

et moi je cherche…

juillet 2000

Dossier de presse pour l’ouverture de la boutique accessoire Givenchy. Ich&Kar répond à Boris Vian. Non non non, pas de frigidaire, de joli scooters mais plutôt un sac Givenchy, une besace Givenchy…

Recto verso YSL

octobre 1999

Aux couleurs d’une pharmacopée cyber, l’été 2000 déferle dans un ouragan de lumière : éclairs de rose bougainvillée, nuées de turquoise, souffles de mousseline acanthe. Tout bouge, tout vibre sous un soleil d’orage. Think big, pour vivre vite, tout de suite, et savourer les extrêmes, une fleur de cuir noir à la boutonnière. Sans chacha…

YSL en puzzle pour ses bas et collant

septembre 1999

Quand Alber Elbaz propose à Helena Ichbiah de dessiner le packaging des collanst Yves Saint Laurent, la graphiste entrevoit tout de suite un problème de taille: Comment intégrer les 16 lettres du nom du Yves Saint Laurent sur le packaging, quand Dior n’en a que 4 ?   Puis réflexion faite… …Acheter un collant Yves Saint Laurent,  c’est acheter une…

Ich&Kar abat ses cartes pour Chanel

août 1999

Cartes de rêve… Certaines femmes rêvent de porter un sac Chanel. Les plus sophistiquées adoreraient sortir de leur sac un jeu de carte Chanel avec un petit sourire voluptueux, telle une enchanteresse qui piquerait la curiosité de ses hôtes. Ich&Kar réalise ce fantasme en créant le dossier de presse de la nouvelle collection de joaillerie…

I think I can fly …
Ich&Kar dessine des ailes
à Marithée + Francois Girbaud

mai 1999

C’est To Van Tran, directeur de creation de l’agence Air, qui fait appel aux graphistes pour concevoir, dessiner et réaliser les ailes aux égéries de la campagne « I think I can fly »

Double Agent – Alber Elbaz chez Guy Laroche

mars 1998

« La femme d’aujourd’hui est mieux qu’un agent double, c’est un agent triple aux métamorphoses permanentes. Au travail, mère de famille et séductrice en un tour d’horloge. » Pour Alber Elbaz, qui signe sa troisième collection chez Guy Laroche, le James Bond idéal est une femme. La collection consacre ces métamorphoses dans un scénario où chaque…

Happy New Year
Guy Laroche

décembre 1997

Poster taille humaine Pour célébrer la nouvelle année, notre égérie médicale se pare d’une robe sapin, clin d’oeil à la nouvelle collection Guy Laroche !

Invitation Human body
Guy Laroche

octobre 1997

Image lenticulaire C’est Damien Peyret qui présente Alber Elbaz à Helena Ichbiah. Damien est alors directeur artistique à Nouvel Eldorado, l’agence de publicité de Guy Laroche, et il travaille avec Alber sur une campagne avec la photographe Katarina Jebb. Pour son prochain défilé, Alber rêve d’une invitation en lenticulaire. Quand il demande conseil à Damien, celui-ci répond : Helena…